Réglementation

Pensez au personnel de bureau, prévention des tms

Publié le
prévention tms

Pixabay

La prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) repose sur l’identification des situations de travail à risque. Le responsable RH pourra ensuite procéder à une adaptation ergonomique. En parallèle, il pourra solliciter un diagnostic médical précoce.

La prévention des tms, situation fréquente, le travail sur écran

L’opérateur veillera à l’installation de son poste de travail sur écran. Il y portera une attention particulière, surtout lorsqu’il occupe son poste de façon prolongé. Les risques que peuvent engendrer une mauvaise disposition du poste de travail sont, fréquemment, les troubles musculo-squelettiques (dos, épaules, coudes, poignets …).

L’Inserm (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale) préconise d’adopter une position telle qu’illustré dans le schéma ci-dessous.

position écran ordinateur

La prévention des tms, adapter sa position

L’employé en poste fixe pourra suivre la « check-list » suivante pour corriger et ajuster sa position.

1. L’écran d’ordinateur doit être positionné face à soi

adapter position vueLe haut de l’écran doit se trouver au niveau des yeux et la distance entre l’opérateur et l’écran est à peu près équivalente à une longueur de bras. Les personnes équipés de verres progressifs adopteront une position différente pour l’écran. Les yeux doivent se situer légèrement au-dessus de l’écran, ainsi, il sera nécessaire de regarder plus bas dans le verre pour obtenir la netteté (cf. schéma ci-contre).

Si l’œil est à la hauteur de l’écran, l’opérateur regarde dans la zone de vision de loin.

Soit baisser la position de l’écran pour le placer un peu plus bas, soit rehausser le siège.

2. Le clavier et la souris sont alignés et à proximité de l’opérateur

Les avant- bras doivent se trouver dans la lignée de l’accoudoir

3. Pour les documents, un porte documents à côté de l’écran ou entre l’écran et le clavier est disposé

4. Une lampe d’appoint au-dessus des documents peut être ajoutée

5. Pour prévenir les pathologies du canal carpien notamment, un repose poignet peut être disposé au niveau de la souris et devant le clavier. Une souris verticale permet d’éviter les tendinites et l’inflammation du canal carpien

6. Le repose pied est adapté pour les personnes de petites tailles.

7. Le fauteuil doit être réglable en hauteur et inclinable. Le positionnement des membres inférieurs doit être à 90°.

8. Les accoudoirs doivent permettre de positionner les avant-bras sans soulever les épaules. Le bras et l’avant-bras doivent former un angle droit. Les épaules ne doivent pas être tendues.

9. Un bureau à hauteur réglable permet de s’adapter à toutes les tailles

10. Éviter de positionner l’écran dos à une fenêtre pour éviter d’être ébloui.

Avis de spécialiste

La démarche pour prévenir les TMS repose sur 3 principes que sont l’approche globale pour prendre en compte l’ensemble des facteurs de risque, la participation de tous les acteurs de l’entreprise et le partage des connaissances et des compétences.

V. GILBERT, Conseillère QHSE – Cerfrance Alliance Centre

Aller plus loin sur le site de l’inrs (institut national de recherche et de sécurité).

Published by

Pôle Réglementaire Environnement

Pour contacter M.BALLENECKER : 03 86 26 82 85 ou environnement@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Réglementaire Environnement

Pour contacter M.BALLENECKER : 03 86 26 82 85 ou environnement@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *