Fiscalité/Droits/Taxes Salariés/Employeur

Emploi, salaires, les changements au 1er janvier 2018

Publié le

pixabay

Cotisations AGS, SMIC, Garantie minimale de points pour les retraites complémentaires, … Comme de coutume, les changements sont nombreux.

Maintien de la cotisation AGS à 0,15 %  au 1er janvier 2018

Nouvelles valeur du SMIC

Le Smic horaire augmente de 1,24%  au 1er janvier 2018, il passe donc de 9,76 € à 9,88 € au 1er janvier 2018, soit une hausse de 12 centimes.

Le SMIC mensuel brut d’un salarié mensualisé sera donc, au 1er janvier 2018, de :

  • 1 498,47 € pour un salarié mensualisé soumis à une durée collective du travail de 35 h hebdomadaires ;
  • 1 686,85 € pour un salarié soumis à une durée collective de travail de 39 h hebdomadaires avec une majoration de 10 % de la 36ème à la 39ème h ;
  • 1 712,53 € pour un salarié soumis à une durée collective de travail de 39 h hebdomadaires avec une majoration de 25 % de la 36ème à la 39ème h.

Les paramètres définitifs de la GMP AGIRC pour 2018 sont actualisés du montant officiel du plafond

L’AGIRC et l’ARRCO ont diffusé par circulaire du 13 décembre 2017 l’ensemble des paramètres de la garantie minimale de points (GMP) pour 2018.

La circulaire confirme que le montant de la cotisation GMP applicable au 1er janvier 2018 est égal à 872,52 € par an (salarié à temps plein présent toute l’année), soit 72,71 € par mois en base temps plein (dont 27,60 € de part salariale et 45,11 € de part patronale). Sur ce point, il n’y a pas de changement par rapport aux informations diffusées mi-octobre (circ. AGIRC 2017-10 DT du 16 octobre 2017).

Paie

  • A partir de 2018, les taux de CSG applicables aux revenus d’activité et aux pensions de retraite et d’invalidité sont majorés de 1,7 point.
  • La cotisation salariale maladie est supprimée dès le 1er janvier 2018 tandis que la cotisation salariale chômage est réduite de 1,45 point à la même date puis supprimée à partir du 1er octobre 2018.

Nota : Ces mesures concernent les cotisations et contributions dues au titre des périodes courant du 1er  janvier 2018 au 30 septembre 2018. Pour les entreprises pratiquant le décalage de la paie, les salaires de décembre 2017 versés en janvier 2018 n’en bénéficient donc pas.

Travail indépendant

  • La hausse de la CSG sera compensée dès 2018 par la réduction du taux de la cotisation d’allocations familiales et le renforcement de la dégressivité du taux de leur cotisation maladie-maternité

Mesures fiscales

  • La CSG sur les revenus du patrimoine et les produits de placement augmente de 1,7 point. Pour les revenus du patrimoine, la hausse de taux entre en vigueur à compter de l’imposition des revenus perçus en 2017.

Les possibilités de recours au Cesu élargies

Afin de tenir compte de la diversification des offres de services à destination des particuliers, l’utilisation du Cesu est étendue à la déclaration et au paiement des contributions afférentes à la plupart des activités salariées réalisées au domicile des particuliers employeurs et à certaines activités indépendantes.

Published by

Pôle Social

Pour contacter nos juristes en droit social : Bourges : 02 48 68 36 36 | Saint-Jean-de-la-Ruelle : 02 38 72 91 60 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou social@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Social

Pour contacter nos juristes en droit social : Bourges : 02 48 68 36 36 | Saint-Jean-de-la-Ruelle : 02 38 72 91 60 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou social@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *