webleads-tracker

 
Environnement

Les dates limites d’utilisation des produits alimentaires

Publié le

Pixabay

Les produits alimentaires préemballés comportent une mention indiquant la date limite de consommation (DLC) ou la date de durabilité minimale (DDM). Pour éviter tout risque d’intoxication, il est nécessaire de bien les comprendre.

La date limite de consommation (DLC)

La DLC s’applique à toutes les denrées préemballées « très » périssables susceptibles de présenter, après une courte période, un danger pour la santé : les produits frais, vendus en libre-service dans les rayons réfrigérés des magasins et grandes surfaces tels que les viandes, les poissons, certains produits laitiers ou de charcuterie, etc.

Tous ces produits doivent comporter la mention : « à consommer jusqu’au… » suivi de l’indication du jour, du mois et éventuellement de l’année. La DLC est complétée de l’indication des conditions dans lesquelles le produit doit être entreposé (température de réfrigération).

Soyez vigilant

  • Respecter toujours la date limite de consommation.
  • Jeter le produit dont la date limite est dépassée ou si vous ne l’avez pas conservé à la bonne température.
  • Ne jamais congeler un aliment dont la DLC est toute proche, déjà atteinte ou dépassée.

Le commerçant a l’obligation de retirer de la vente les marchandises dont la DLC est dépassée et de les détruire car elles sont devenues impropres à la consommation.

La date de durabilité minimale (DDM)

La mention de cette date sur un produit alimentaire n’a pas le caractère impératif de la date limite de consommation.

Si vous détenez un produit dont la DDM est dépassée, le fabricant n’en garantit plus la qualité. organoleptique (moins de goût, plus mou, plus sec, etc.). Sachez cependant qu’il n’est pas pour autant périmé.

La DDM figure notamment sur les produits d’épicerie, les conserves et les produits surgelés.

La vente de produits dont la DDM est dépassée, généralement proposés à prix « cassés », n’est pas interdite. Un nombre restreint de produits, pour lesquels une elle indication ne serait pas pertinente, est exempté de DDM. Il s’agit notamment du sucre, du sel, du vinaigre, des fruits et légumes frais ou des produits de boulangerie qui, par leur nature, sont normalement consommés dans un délai de 24 heures après fabrication.

Repérer la DDM par l’une des mentions suivantes :

Mention obligatoire Durabilité du produit

« A consommer de préférence avant le… » suivie du jour et du mois.

Inférieure à 3 mois

« A consommer de préférence avant fin… » suivie du mois et de l’année.

Compris entre 3 et 18 mois

« A consommer de préférence avant fin… » suivie de l’année.

Supérieure à 18 mois

Source, plaquette de la DGCCRF, novembre 2018

Published by

Pôle Réglementaire Environnement

Pour contacter M.BALLENECKER : 03 86 26 82 85 ou environnement@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Réglementaire Environnement

Pour contacter M.BALLENECKER : 03 86 26 82 85 ou environnement@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *