Autres

BIO, aides, … les actualités professionnelles du BIVC – mars 2020

Publié le
BIO et aides

Pixabay

Extraits de la lettre du BIVC, mars 2020

Le développement du BIO dans la filière viticole et les aides à la transition environnementale sont au programme de cette newsletter.

BIO, le développement s’accélère

Si la France s’apprête à devenir le 2ème plus grand vignoble BIO du monde d’ici 2023, le Centre Loire est loin de figurer en tête du classement hexagonal. Provence et Corse (24%) arrivent en tête suivis du Jura (21%), Bergerac (19%), Alsace (18%), Roussillon (18%), Vallée du Rhône (17%), Sud-Ouest (16%), Touraine (15%), Languedoc (13%), Anjou (12,5%), Savoie (11%), Bourgogne (10%), Centre-Loire (10%), Bordeaux (9%), Muscadet (8%), Beaujolais (6%), Gascogne (4%), Champagne (3%) et Cognaçais (1%) pour fermer la marche.

Plan de filière – horizon 2030

La construction de notre grand projet d’accompagnement de la filière viticole du Centre-Loire pour faire face aux exigences environnementales et économiques de demain se poursuit.
Initié fin 2018, nous terminons aujourd’hui de présenter les grands axes de travail auprès des différentes ODG. Nous travaillons à présent sur la rédaction d’une charte développement durable co-construite par les professionnels de la filière. Les prochaines étapes seront la validation de son contenu avant une phase de test. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Aides à la transition environnementale

Dans le cadre de l’ouverture de l’appel à projet PCAE (Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations), vous trouverez ci-contre la liste des dispositifs d’aide en ce qui concerne les investissements limitants les intrants (matériels de travail du sol, éléments du pulvérisateur, plateforme de lavage) et les outils de gestion des amendements.

Aides aux projets Hors CUMA

1- Investissements dans des matériels du pulvérisateur limitant les intrants et plateforme de lavage :

Aides PCAE

  • Dépenses éligibles comprises entre 10 000 € et 90 000 €
  • Montant minimal de subvention de 5 000 €

Aides du Conseil Régional

  • CAP Filière Viticulture
  • Dépenses éligibles comprises entre 4 000 € et 10 000 € HT

2- Investissements dans des outils de désherbage mécanique et de travail du sol entre les rangs et sur les rangs, de la gestion des couverts végétaux :

Aide PCAE

Dépenses éligibles comprises entre 10 000 € et 90 000 €

  • Montant minimal de subvention de 2 000 €
  • Montant maximum de subvention 30 000 €

3- Investissements dans des outils de gestion des amendements : composteurs et épandeurs à fumier :

Aide du Conseil Régional, CAP Filière Viticulture

Dépenses éligibles comprises entre 4 000 € et 10 000 € HT

Aides aux projets en CUMA

Investissements dans des outils de désherbage et de travail du sol, de la gestion des couverts végétaux, matériels du pulvérisateur limitants les intrants, plateformes de lavage :

  • Montant minimal de subvention de 5 000 €
  • Demande d’aide sous forme d’appel à projet jusqu’au 15/06/2020

Pour obtenir plus de détails sur les critères et modalités de ces aides ou tout autre renseignement, vous contacter Isabelle DEFROCOURT – 02 54 74 76 66.

Bureau interprofessionnel des vins du Centre
9, route de Chavignol 18300 Sancerre
contact@vins-centre-loire.com

Published by

Pôle Veille Viticulture

Pour contacter T.TULOUP : 02 48 78 53 96 ou veille-viticulture@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Veille Viticulture

Pour contacter T.TULOUP : 02 48 78 53 96 ou veille-viticulture@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *